Confrérie du Sabre d'Or | La Préface du Grand Maître de la confrérie du sabre d'Or
Au moment où j'écris ces lignes, quelque part dans le monde, un sabrage s'effectue dans un de nos caveaux.
La Préface du Grand Maître de la confrérie du sabre d'Or
18087
page-template-default,page,page-id-18087,tribe-no-js,tribe-bar-is-disabled,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

La Préface du Grand Maître

Le sabrage sans frontière

jc-jalloux-fond-noir-prefaceAu moment où j’écris ces lignes, quelque part dans le monde, un sabrage s’effectue dans un de nos caveaux. Cette pensée me remplit de joie et fait ressurgir des images, des instantanés de nos nombreux déplacements de par le monde. La mondialisation, terme tellement employé, décrié, à  la limite du « gros mot » à  l’heure actuelle, cette mondialisation donc, nous l’avons, nous, pratiquée et revendiquée depuis le début de notre histoire. Et nous poursuivrons dans ce sens plus que jamais.

Le Grand Chapitre organisé cette année au Casino de Deauville, après le Domaine Pommery l’année dernière, est un pilier de cette mondialisation. Il s’agit en fait de la base même de la Confrérie puisqu’il nous permet de nous retrouver et d’échanger. C’est ainsi que l’année dernière une réunion des ambassadeurs a permis de mieux partager l’information sur l’organisation de nos différentes manifestations comme, par exemple, la cérémonie des intronisations où le respect du protocole, partie intégrante de notre Conférie.

Le Grand-Chapitre, c’est en quelque sorte l’exemple de ce qui doit présider à  l’organisation de nos rassemblements mondiaux. Nous avons d’ailleurs constaté au cours de nos derniers déplacements que l’image que nous souhaitons donner est bien respectée.

Sur le plan français, les caveaux se sont également multipliés et nous allons, dans les mois à  venir, poursuivre ce développement.

Vous constaterez également que la dernière réalisation de notre revue Passion du Prestige propose une formule différente de ses éditions antérieures. Nous l’avons souhaitée ainsi parce que c’est de notre âge, nous avons juste un peu plus de 20 ans !

A celles et ceux qui ont pu se joindre à   nous à  Deauville, comme à   celles et à  ceux qui n’ont pu le faire, nous confirmons bien volontiers qu’ensemble, nous formons une grande famille réunie autour du divin nectar et de son bouchon !

Bonheur et santé à  tous !

signature-lettre-blanche-jc-jalloux

Jean-Claude Jalloux
Grand-Maître
de la Confrérie du Sabre d’Or